êtes-vous motivés ou démotivés ?

Publié le par Margotte

Et vous comment allez vous au bureau le matin ? avec le sourire ou en traînant les pieds ?
de quel genre faites vous partie ? rebelle, usé, résigné, individualiste, hédoniste...

j'ai tendance en ce moment à écouter la radio pendant mon trajet et ce midi une info m'a interpelée... alors qu'hier était journée mondiale de la gentillesse, aujourd'hui j'entends que presque 1 salarié sur 2 vit mal le manque de reconnaissance dans son travail et le manque d'équité !  (y aurait-il un lien ?)
conséquence : les salariés se démotivent, se démobilisent, deviennent maître dans l'art de jongler entre RTT et arrêt maladie...

où allons-nous ? où va la Société ?


"Stress, démotivation, perte de confiance vis-à-vis de la direction... L'humeur des salariés ne semble vraiment pas au beau fixe cet automne. L'enquête sur le climat et les relations sociales dans les entreprises du cabinet de conseil et de formation Cegos, rendue publique hier, le montre.

Réalisée en plein dérapage de la crise financière (entre le 1er septembre et le 7 octobre) sur un échantillon de 2 000 salariés, cette étude révèle les premiers signaux annonçant une dégradation du climat social dans les entreprises. Premier constat : plus d'un salarié sur deux déclare subir régulièrement du stress au travail, particulièrement les femmes et les cadres. Les travailleurs souffrent également d'un manque de reconnaissance et d'équité. Par exemple, seulement 41 % d'entre eux estiment satisfaisant le système de rémunération en vigueur dans leur entreprise. Plus inquiétant encore : une minorité estime avoir des retours réguliers sur leur travail par leur manager.

Conséquences : « On note une montée en puissance de la résistance passive des salariés, qui préfèrent lever le pied et se désengager de l'entreprise plutôt qu'agir. Ce qui peut présenter à terme un risque pour la compétitivité », commente Annick Allégret, directrice de l'unité management chez Cegos. Quant à leur avenir, les salariés ne semblent pas l'envisager avec beaucoup d'optimisme. Un salarié sur deux déclare avoir confiance dans celui de son entreprise. Les trois quarts d'entre eux faisant également part de leur insatisfaction quant à leurs perspectives d'évolution en interne."

extrait de 20 minutes.fr


http://www.wk-rh.fr/publication/html/enquete-relation-des-salaries-au-travail-demotives/1/4/11/ces-salari%C3%A9s-qui-se-d%C3%A9sengagent.html

Publié dans actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article