la petite fille de Monsieur Linh

Publié le par Margotte

roman de Philippe Claudel

Monsieur Linh, un vieux monsieur, fuit sa patrie - est-ce le Vietnam ? - après la mort de son fils et de sa belle-fille. Il emmène avec lui Sang Diû, sa petite fille, la prunelle de ses yeux, bébé calme et obéissant qui aime que son grand-père lui chante une chanson : 'Toujours il y a le matin / Toujours revient la lumière / Toujours il y a un lendemain / Un jour c'est toi qui seras mère.'Philippe Claudel raconte l'épopée d'un expatrié en France, les conditions pénibles, voire hostiles, auxquelles il est soumis, ses rencontres et les amitiés qui se lient.

Un roman sur l'exil, la solitude, le courage, l'amour et l'amitié. Un roman touchant, bouleversant. L'art de la chute ici n'est pas une formule vide de sens. Toucher en plein coeur, le lecteur tourne les dernières pages vite, trop vite peut-être, à la recherche d'une justice, d'un sens. Du sens de la vie. Une magnifique ode à la différence et une grande leçon de courage à tous ceux qui ont abandonné leur rêve ou leur existence sans s'y être suffisamment accroché. L'écriture de Philippe Claudel est fine, précise et épurée, la poésie du verbe chaleureuse, l'histoire franche et sincère. L'auteur manie à merveille l'art du détail touchant de subtilité. Il traite avec force des thèmes de la folie et du déracinement. Le livre refermé, on comprend déjà qu'il ne sera pas facile de se replonger dans une autre histoire. Ce ne sont plus des pages que nous avons feuilletées mais une vie que l'on nous a racontée et que l'on aimerait entendre juste une fois encore.
Mélanie Carpentier - Evène 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V

est ce que tu choisis la couleur de ta police d'écriture? Cela fait plusieurs articles qui apparaissent en foncé sur le noir. Il faut sélectionner le texter pour qu'il apparaisse en blanc. Comme ce
problème est assez récent, je me demandais si tu avais changé quelque chose.
Bonne journée.


Répondre