laisse l'épine, cueille la rose

Publié le par Margotte

tout est parti de là : link  "lascia la spina et cogli la rose" de Händel...

et Cecilia Bartoli qui parle de philosophie de vie sur radio classique : dans la vie "laisse l'épine et cueille la rose" parce que dans la journée, il y a toujours au moins une rose qu'il faut juste prendre le temps de voir, de sentir, de cueillir...
et qui fait référence aux sonnets de Ronsard.

"Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :
Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie."

Sonnets pour Hélène
Ronsard


La rose, fleur rapidement fanée et qu'il faut cueillir dès sa floraison, est devenue une métaphore canonique de la brièveté de l'existence humaine dans la poésie française du XVIe siècle, en particulier avec les poètes de la Pléiade.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article