trois femmes puissantes

Publié le par Margotte

de Marie Ndiaye - prix Goncourt 2009

j'aimais ce thème des trois femmes en quête d'existence.
Pour Norah, l'avocate qui retourne au Sénégal après des années d'absence, c'est la personne du père et sa fausseté, son égoïsme, son double crime caché. Pour Fanta, la femme de Rudy Descas, c'est le mensonge encore : celui de son mari qui, ayant "depuis longtemps perdu tout honneur", lui a caché les véritables motifs de leur départ du Sénégal et les conditions dans lesquelles ils rentreraient en France. Pour Khady enfin, la jeune femme rejetée par sa belle-famille, c'est la cupidité, la violence et l'humiliation, mais aussi les trahisons auxquelles sont soumis ceux qui tentent de passer les frontières sans papiers.

on parle de la beauté de sa langue, l'étrange force de son inspiration, sa maîtrise du récit qui l'ont imposée comme l'une des figures importantes de la littérature française... et pourtant je n'ai pas réussi à entrer dans son livre...
sauf dans le 3ème récit.
je n'ai pas trouvé un style particuliers à son écriture, le ryhtme de ses phrases ne m'a touché plus que ça, pourtant en lisant les critiques j'ai vraiment l'impression d'être passée à côté d'un bon livre ??!!!
je pense que j'essaierai de prendre le temps de le lire une 2è fois.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article